Pour ceux qui me connaissent bien, vous devez certainement savoir que je ne suis pas particulièrement fana des bandes dessinées. A vrai dire, ma culture BD se limite à Tintin, Astérix, et à 2-3 mangas que j'ai tenté de lire dans mon adolescence... Autant vous dire que je n'en mène pas large ! Par contre, j'aime beaucoup les petites illustrations humoristiques dénichées par-ci, par-là dans les magazines et sites web féminins. Finalement, c'est devenu une tradition : chaque année, pour mon anniversaire une de mes amies m'offre un album. C'est comme ça que j'ai découvert, il y 2 ans, le travail de Pénélope Bagieu. J'ai tout de suite craqué pour ses petites vignettes mettant en scène des situations typiques de la vie d'une jeune femme vacillant entre son travail, les boutiques et sa vie personnelle. Pour mes 22 ans, j'ai donc reçu Cadavre Exquis, que j'ai englouti d'une traite !

 

A62718

 

Résumé

Zoé travaille comme hôtesse d'accueil dans les salons. Elle s'ennuie et ne supporte plus les sourires forcés et les talons hauts. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, elle croit enfin à sa bonne étoile.


Mon avis


Bien que très différente de moi, j'ai tout de suite adoré le personnage de Zoé. Zoé s'ennuie au travail, Zoé s'ennuie avec son mec, et Zoé recherche la grande aventure. Pas très cultivée et un peu nunuche, elle ne reconnaît pas le grand Thomas Rocher, écrivain de son état, lorsqu'elle prend son courage à deux mains et sonne chez lui pour lui emprunter ses toilettes. De là naît une idylle aux allures de conte de fée : Thomas est attentionné et il aime le fait qu'elle soit la seule à ne pas savoir qui il est. Cependant, l'eau tourne rapidement au vinaigre lorsque Zoé fait la connaissance d'Agathe, l'ex-femme et éditrice de Thomas, un peu trop présente à son goût. Malgré elle, Zoé va finir par découvrir un côté de Thomas qu'elle ne soupçonnait pas et qui va la conduire à sa vraie grande aventure.

Cadavre exquis est le premier volume dans lequel Pénélope Bagieu nous offre un récit complet, ses précédents opus n'étant principalement constitués que de tranches de vie. Elle présente ici une critique légère et ironique du monde littéraire, plus particulièrement du monde de l'édition. La chute est très surprenante et tout simplement géniale. Cadavre exquis mêle parfaitement le talent d'illustratrice de Pénélope Bagieu,avec des dessins hauts en couleurs, ainsi que son humour particulier avec lequel elle a réussi à conquérir son public. J'ai beaucoup aimé cet album, et je vais m'empresser de lire les autres !