Enfin vendredi, la semaine touche à sa fin ! J'espère que la vôtre a été fructueuse niveau lectures et plaisir ! Pour ma part, j'ai pu profiter amplement du temps superbe et plus que propice à la lecture qu'il fait ici en ce moment. C'est vrai qu'avec un grand soleil et une moyenne de 25°C, ça donne envie d'aller se poser dehors avec un bon bouquin ! C'est comme ça que j'ai dévoré Back in URSS d'Ira de Puiff.

 

12896458_10207191771527288_1059035193_o

 

Quatrième de couverture

Ira Chichkina de Puiff est une authentique russe qui a déjà publié, dans son pays, un roman à succès intitulé L'ange Putain. Dans ce nouvel ouvrage, son premier roman écrit et publié en France, elle fait renaître avec une grande originalité ce qu'ont été les trente dernières années de la Russie. Plus qu'un roman, c'est un témoignage inattendu et personnel, quasiment autobiographique, sur la découverte d'une certaine forme de liberté accordée à tout un peuple qui en avait été privé pendant soixante-dix ans. Or, il est intéressant et touchant, dans cette confession d'une rescapée de la perestroïka, de découvrir, au-delà des premiers émois de la jeunesse, l'émergence d'une nouvelle sensibilité, avec ses rêves et ses frustrations, ses nostalgies et ses chimères. Ce qui est nouveau et original également, c'est la prise de conscience pour un occidental des fausses impressions que nous avons retenues de cette époque qui ne s'est pas exactement passée comme nous l'imaginions, ni comme on nous l'a racontée. Pour la première fois, les illusions résultant de la fausse propagande s'évanouissent. La Russie apparaît sans masque et le régime sans faux semblant.

 

Mon avis

Ce roman autobiographique nous replonge quelques années en arrière, au début des années 1970 à Penza, dans l'URSS brejnevienne. Olia et Edik se rencontrent lors d'une soirée bien arrosée, et de cette union forcée par le destin naîtra la petite Iricha. Du haut de ses cinq ans, elle a l'esprit bien aiguisé et des rêves plein la tête. Avec son père, elle découvre la musique interdite des Beatles, qui resteront ses idoles et les icônes de la liberté. Au fil des années, on la voit évoluer dans cette URSS restrictive et pleine de désillusions pour ceux qui l'habite, presque inconnue pour ceux qui y sont étrangers. Les chefs d'état se succèdent et Iricha acquiert de nouvelles valeurs, de nouvelles envies. Elle découvre tour à tour la foi, l'amour, le sexe, la réalité du monde qui l'entoure, dans son pays à plusieurs faces.
Ira de Puiff nous livre ici un roman bouleversant et criant de vérité, une vérité pourtant encore méconnue de la plupart d'entre nous. Elle y fait tomber toutes les idées reçues sur cette Russie des trente dernières années, sans concession, et raconte, entre autres, combien le peuple russe a du s'accrocher à ses rêves pour obtenir la liberté qu'il avait toujours espéré obtenir. Le roman est divisé en quatre parties, chacune constituant une des grandes étapes de la vie d'Ira. Du mariage de ses parents à son départ pour Paris, en passant par sa découverte de Dieu et sa rencontre avec Slavik, Ira nous peint des scènes de son quotidien pas toujours rose en URSS. On plonge également dans le folklore russe à travers des scènes et des personnages hauts en couleur. Ira nous livre avant tout un récit émouvant, grâce à sa plume authentique et sans faux-semblant qui, en plus de nous en apprendre sur le régime russe, nous présente une jeune femme sensible qui ne cesse d'évoluer, particulièrement à travers la relation fusionnelle avec son père et à ses expériences sauvages en société.
Back in URSS est un excellent roman, que j'ai été ravie de découvrir et de lire, et que je vous recommande chaleureusement.

 

Merci énormément à Ramiro L. Valderrama de m'avoir généreusement proposé cette lecture et d'avoir accepté d'envoyer ce roman jusque chez moi, et un gros merci à Ira de m'avoir chaleureusement offert de découvrir son pays et d'avoir engagé cet échange :)

 

[Edit mars 2016] : La nouvelle édition du roman est disponible juste ici, alors courez-vite le découvrir ! :)