En plus d'être une accro des livres en tous genres, je suis aussi une cinéphile invétérée ! J'aime regarder toutes sortes de films, un rien me divertit. Mais j'aime aussi beaucoup voir sur mon écran des films mettant en scène des artistes et des figures emblématiques célèbres, que je ne connais pas ou peu, car je suis vraiment avide de connaissance dans les domaines qui m'intéressent. On m'avait parlé longuement et depuis longtemps de Frida, de Julie Taymor, avec Salma Hayek incarnant la peintre Frida Kahlo. J'avais déjà vu quelques un de ses tableaux, mais je n'avais que peu de connaissances à propos de son parcours et de sa vie, je me suis donc empressée de regarder ce long-métrage :)

 

frida

 

Synopsis

Frida retrace la vie mouvementée de Frida Kahlo, artiste peintre mexicaine du XXe siècle qui se distingua par son oeuvre surréaliste, son engagement politique en faveur du communisme et sa bisexualité. Le film se concentre également sur les relations tumultueuses de Frida avec son mari, le peintre Diego Rivera, et sur sa liaison secrète et controversée avec Léon Trotski. 

 

Mon avis

Lorsque j'ai lancé la lecture du film, je suis partie avec des attentes assez élevées, d'une part parce qu'on m'en a beaucoup parlé en bien, et d'autre part parce que Julie Taymor est la réalisatrice d'un de mes films préférés, Across the Universe, et que j'espérais retrouver cet univers particulier et poétique. Et bien, ça n'a pas loupé ! J'ai adoré découvrir la vie de Frida Kahlo, cette artiste surréaliste mexicaine, que je ne connaissais que peu. Pour incarner cette grande figure, il fallait indubitablement une actrice de grande envergure capable de transmettre à la fois la force et la sensibilité de Frida, et Salma Hayek a été largement à la hauteur ! J'ai toujours eu une grande admiration pour ces femmes à qui la vie ne fait pas de cadeau et qui, grâce à leur détermination et à leur force de caractère, réussissent à déjouer les embûches semées sur leur chemin. Frida Kahlo fait partie de ces femmes : suite à un accident de bus dans son adolescences, elle va boîter toute sa vie, et sera même obligée de poster un corset qui ressemble plus à un instrument de torture à la fin de sa vie. Mais elle décide de ne pas se laisser ralentir par son handicap et se jette corps et âme dans sa passion, la peinture. Elle rencontre son mentor, le volage Diego Rivera et l'épouse quelques années plus tard. Ensemble, ils partent essayer de se faire connaître aux Etats-Unis, mais dans le climat qui y règne, sont obligés de rentrer au Mexique à cause des positions politiques de Diego. Frida découvre que son mari la trompe, mais elle laisse passer ces incidents, jusqu'à la fois de trop. Elle rencontre Léon Trotski lors d'un séjour qu'il passe chez eux, accompagné de sa femme, et entame une liaison avec lui.

kahlo16

 

Ce que je retiens de cette femme, c'est avant tout sa force incroyable et sa capacité à ne jamais perdre le cap malgré les souffrances qu'elle doit vivre. Son audace, sa détermination et son franc-parler font d'elle une figure féminine emblématique. J'ai été heureuse de retrouver l'univers très coloré de  Julie Taymor, qui colle parfaitement avec l'ambiance surréaliste des oeuvres de Frida, auxquelles la réalisatrice donne vie à certains moments du film. Ainsi, on comprend mieux comment la vie de Frida a fortement influencé ses peintures, puisqu'elle se représente souvent à différents stades de sa vie. J'ai donc beaucoup aimé ce film qui, grâce au jeu d'acteurs et à l'audace de Julie Taymor, a parfaitement rendu hommage à la grande Frida Kahlo.

 

L'art dans tous ses états