Bonjour à tous ! Ca y'est, je suis lancée dans la rédaction de mes chroniques en retard, il était temps ! Mais comme je n'arrête pas de lire (même si mon rythme a considérablement ralenti...), à chaque chronique rédigée, une nouvelle se met dans la file d'attente, je ne m'en sors pas ! Il faudrait que je me trouve un stagiaire en fait... ^^
Bref, le mois dernier j'ai lu Les lettres du mercredi de Jason F. Wright, reçu dans le cadre du swap épistolaire dont je vous parlerai sous peu ;)

 

9782352888567FS

 

Quatrième de couverture

L'histoire de Jack et Laurel débute avec une lettre écrite pendant la nuit de leur mariage : "Je te fais une promesse : je t'écrirai chaque semaine de notre vie..." Jack tient sa parole et pendant 39 ans, tous les mercredis, il écrit à sa femme
Après le décès du couple, ces lettres d'amour sont découvertes par leurs trois enfants, des adultes aux vies parfois compliquées. Alors qu'ls commencent à lire les centaines de missives, ils découvrent un incroyable secret de famille. Un secret qui va les conduire à faire face à une vérité qui pourrait bouleverser leurs vies. Avec, à la clé, un formidable message d'amour.

 

Mon avis

Je n'avais jamais entendu parler de ce roman avant de le recevoir, et j'ai immédiatement été séduite ! Vous commencez à me connaître, je suis adepte des histoires de secret familial, et les belles histoires d'amour ne manquent jamais de me faire pleurer. Eh bien, celle-ci n'ai pas dérogé à la règle ! Dès les premiers chapitres, on entre dans l'ambiance, le ton est donné. J'ai rarement déjà eu les larmes aux yeux après n'avoir lu que quelques pages d'un roman, c'est dire ! On ressent très vite toute la complicité qu'il y a entre Laurel et Jack, ainsi que l'importance qu'ont pour eux les liens familiaux. On rencontre plus tard leurs trois enfants, qui seront les personnages principaux du récit. Samantha et Matthew, les deux aînés, retrouvent leur frère Malcolm qui s'était exilé au Brésil après une sombre affaire avec la police locale et qui revient pour assister aux funérailles de ses parents. Ce dernier personnage a été pour moi le plus attachant, puisque c'est celui qui est plus au centre de l'histoire : je l'ai trouvé plus développé que les autres et aussi plus intéressant. Il est assez difficile de parler de ce roman sans donner de spoilers tant l'intrigue est riche en rebondissements, mais j'ai aimé découvrir en même temps que les personnages le revers de la médaille à travers les lettres écrites par Jack à sa femme. Certaines lettres sont empreintes d'un amour invincible et d'une complicité incroyable entre les deux époux, et j'ai aimé relire certaines des missives car elles m'ont fait du bien. C'est difficile de décrire ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman, mais j'ai souvent eu l'impression d'être concernée, que ces lettres avaient été écrites par des proches, tellement elles étaient attachantes et réalistes. L'auteur parvient sans faute à nous décrire ce lien spécial qui unissait Jack et Laurel, justement à travers ces écrits qui nous donnent envie d'avoir nous aussi un homme aussi tendre et romantique. D'autres de ces lettres sont plus dramatiques, étant donné le secret qui se cache derrière ce couple parfait, mais on admire la résistance et la compréhension dont font preuve les personnages, notamment Jack. Les lettres du mercredi est un roman qui nous offre effectivement un magnifique message d'amour, cet amour qui unit deux êtres pour l'éternité mais aussi celui qui unit une famille. Cela a été pour moi une très jolie histoire qui m'a fait tantôt rêver, tantôt sourire ou encore pleurer, et le fait de pouvoir me faire traverser tout un panel d'émotions est une des qualités que j'apprécie chez un auteur. C'est donc un pari réussi pour ce roman, ainsi qu'une belle découverte que je recommande à toutes celles et ceux qui sont, comme moi, un peu fleurs bleues à leurs temps perdus... ;)

 

Logo Cercle

Ronde d'octobre/novembre

 

Challenge DF

6ème lecture

 

bannirechallenge

7ème lecture