Au début de l'année, ma copinaute Minou a eu la bonne idée de me proposer une lecture commune sur le roman Le Liseur de Bernhard Schlink, que je venais tout juste d'acquérir et dont j'avais beaucoup aimé l'adaptation cinématographique. J'ai bien sûr accepté avec plaisir et j'ai voulu faire profiter l'expérience à d'autres lectrices qui ont eu l'air d'avoir apprécié la lecture autant que moi. Voici donc mon avis sur ce superbe roman :)

 

le liseur

 

Quatrième de couverture

A quinze ans, Michaël fait par hasard la connaissance, en rentrant du lycée, d'une femme de trente-cinq ans dont il devient l'amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours, et l'un de leurs rites consiste à ce qu'il lui fasse la lecture à haute voix. Cette Hanna reste mystérieuse et imprévisible, elle disparaît du jour au lendemain. Sept ans plus tard, Michaël assiste, dans le cadre de des études de droit, au procès de cinq criminelles et reconnaît Hanna parmi elles. Accablée par ses coaccusées, elle se défend mal et est condamnée à la détention à perpétuité. Mais, sans lui parler, Michaël comprend soudain l'insoupçonnable secret qui, sans innocenter cette femme, éclaire sa destinée, et aussi cet étrange premier amour dont il ne se remettra jamais. Il la revoit une fois, bien des années plus tard. Il se met alors, pour comprendre, à écrire leur histoire, et son histoire à lui, dont il dit : "Comment pourrait-ce être un réconfort, que mon amour pour Hanna soit en quelque sorte le destin de ma génération que j'aurais moins bien su camoufler que les autres ?"

 

Mon avis

Comme je l'ai mentionné plus haut, j'avais beaucoup aimé l'adaptation ciné de ce roman, j'avais trouvé l'histoire particulièrement poignante et touchante, et j'ai été plus que ravir de découvrir l'histoire originale et la plume de Bernhard Schlink qui m'a littéralement transportée. Le récit se présente en trois parties, chacune composée de chapitres plutôt courts, ce qui rend la lecture fluide, rapide et agréable. Dès le début du roman, on suit Michael adolescent lors de sa rencontre avec Hannah. Cette liaison d'un jeune garçon avec une femme beaucoup plus âgée que lui est décrite avec beaucoup de passion et de suggestion. Les scènes d'amour sont pleines de volupté et de douceur, mais sont aussi parfois empreintes de la violence d'Hannah et de son fort caractère. On est transporté par les pensées intimes de Michael qui évoluent au fil de cette relation. La deuxième partie du roman nous fait faire un bond de quelques années, lorsque Michael est étudiant en droit et qu'il assiste à un procès dans lequel il reconnaît Hannah sur le banc des accusés. Encore ici, j'ai aimé voguer au gré des pensées de Michael, qui porte un regard différent sur la femme qu'il a aimée et qui s'interroge sur les actes qu'elle a commis. Cet épisode nous livre un regard nouveau sur l'Allemagne nazie, et j'ai aimé la façon dont l'auteur amène la réflexion sur cette sombre période de l'Histoire. La troisième et dernière partie du roman est certainement celle qui m'a le plus touchée. Michael reprend contact avec Hannah lorsqu'elle est en prison et fait preuve d'un admirable altruisme, probablement motivé par ce qui reste d'une passion et d'un amour des plus intenses. Bien que j'avais vu le film longtemps avant de lire le roman, et que je connaissais donc le dénouement, j'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir cette histoire profonde et touchante, car la plume de Schlink est tout simplement exquise ! Le film est très fidèle au roman, ce qui est un plus pour moi, et c'est une combinaison que j'encourage vivement tout le monde à découvrir sans plus attendre !

 

Les avis de : Minou, Mysweetlies, Stellade, Lolie77, Riz-Deux-ZzZ, Pampoune

 

 

bannirechallenge

15ème lecture

 

Challenge DF

14ème lecture