Ça y'est, j'ai ENFIN récupéré une connexion internet fonctionnelle, alors je profite de mes 2 jours de congé pour carburer sur les chroniques pré-programmées avant de ne plus ravoir une minute à moi ^^ Mais je réussis malgré tout à être dans les temps pour les dates des LC auxquelles je m'étais inscrite, je crois que je peux être fière de moi =D Voici donc, à l'heure, mon avis sur le premier tome de Promise d'Ally Condie.

 

promis10

 

Quatrième de couverture

Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse…
Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l’écriture, la création poétique…

 

Mon avis

Je dois l'avouer, ce qui m'a le plus attirée chez ce roman était au départ sa couverture ! Quand je l'ai fait atterrir dans ma PAL, je n'avais même pas lu le résumé... Puis, sachant que j'allais probablement repousser ma lecture pendant des mois, je me suis inscrite à la LC organisée par mysweetlies sur Livraddict, et finalement je ne le regrette pas, bien que je sorte plutôt mitigée de ma lecture. Dans l'ensemble, j'ai relativement bien aimé ce roman jeunesse, j'ai passé un agréable moment de lecture et je lirai probablement la suite, mais c'est loin d'avoir été un coup de coeur comme pour certains. Il faut dire qu'avec la vague actuelle des dystopies jeunesses, il devient de plus en plus difficile d'en trouver un qui sort vraiment du lot. Promise ne déroge apparemment pas à la règle, car je n'y ai rien trouvé de vraiment novateur : on y trouve un monde relativement "classique", avec une Société qui contrôle tout pour assurer sa perfection, une jeune héroïne qui va se rebeller contre le système, et le sempiternel triangle amoureux qui commence à devenir un peu redondant. Si on a ici un schéma très classique de dystopie jeunesse, j'ai été agréablement surprise par le personnage de Cassia, moi qui ai tendance à trouver les héroïnes de ces romans insupportables (comme Katniss ou America par exemple... je leur mettrai des claques !). Cassia, malgré son jeune âge et sa propension à la rébellion, à finalement la tête sur les épaules et les pieds sur terre. Certes, elle est vite emportée par le tourbillon de l'amour, mais j'ai aimé le fait qu'elle ne soit pas écervelée et qu'elle réfléchisse avant d'agir. J'ai beaucoup aimé le personnage de Ky, ce jeune homme marginal et rêveur, qui nous donne envie de percer son mystère et pour qui on ne peut finalement avoir que de l'affection. Xander m'a laissée un peu plus indifférente par contre, donc je ne m'étendrai pas plus sur son sujet. En ce qui concerne la Société, j'ai été un peu surprise de voir qu'il y avait peu de descriptions de son fonctionnement. On comprend ses règles et ses contraintes au fur et à mesure, mais j'ai eu beaucoup de mal à m'imaginer l'univers. Finalement, j'ai aussi apprécié le côté poétique du roman, et les nombreuses références à notre monde actuel. Promise est donc une bonne entrée en matière à une saga dystopique assez prometteuse bien qu'elle ne sorte pas vraiment du lot d'après moi.

 

Les avis de : JustineG17100, DarkToy, Kprécieuse, Ninon, Ritw, mysweetlies

 

cercledelecture2013

Ronde de juillet/août

(424 pages)

Challenge DF

35ème lecture