L'Opération Coup de Coeur 2013 touche déjà presque à sa fin, nous allons bientôt connaître le nom du vainqueur de cette édition, et je suis toujours en retard sur mes chroniques... pour changer ! Oui, je suis toujours à la dernière minute... Mais l'important c'est que je sois à l'heure finalement, non ? ;) Voici alors mon avis sur Une brèche dans le mur de Joëlle Adani.

 

644R

 

Quatrième de couverture

En 1989, une équipe de coureurs français, sponsorisée par l’épicerie et la brasserie du coin, s’apprête à effectuer une course sans précédent de Béziers à Moscou pour célébrer le bicentenaire de la Révolution. Son long trajet à travers l’Europe sera ponctué de drames amoureux et de rencontres saugrenues qui prendront peu à peu le pas sur l’exploit sportif à proprement parler. Les quatre hommes et les quatre femmes sont en effet loin de s’imaginer que, dans ce contexte de guerre froide, leur équipée va attirer l’attention des services secrets américains et européens et qu’ils vont avoir un rôle à jouer dans la chute du Mur.
Pourquoi des civils français iraient-ils en courant jusqu’à Moscou? L’idée semble trop bizarre pour être crédible. La CIA, le MI5 et la DGSE sont donc persuadés qu’il y a là anguille sous roche. Chaque geste innocent des coureurs filés par des espions depuis leur départ, va ainsi être comiquement réinterprété et disséqué à la loupe par les services secrets, créant deux niveaux de lecture pour ce roman haletant.

 

Mon avis

J'avais très hâte de découvrir ce roman, puisqu'il faisait partie de ceux pour lesquels j'avais voté au tout départ. L'histoire de fond m'intéressait beaucoup, la Guerre froide et l'histoire du Mur de Berlin étant des événements historiques qui m'intriguent fortement. Seulement voilà, je ressors de ma lecture avec un ressenti plutôt mitigé. Comme annoncé dans la quatrième de couverture, on retrouve dans ce roman deux intrigues parallèles qui vont se croiser : d'un côté, l'histoire des coureurs et de l'autre, la trame d'espionnage. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le récit et j'ai trouvé quelques incohérences dans le fil conducteur du roman qui ont un peu dérangé ma lecture, comme par exemple le fait que les coureurs, qui semblent s'être entraînés pendant des mois pour la course, ne réussissent pas à tenir plus de quelques kilomètres. J'ai aussi eu du mal à m'y retrouver au milieu de cette multitude de personnages, il m'a fallu du temps avant de démêler les espions et le groupe auquel ils appartenaient respectivement. Cela dit, j'ai aimé la touche humoristique qui parsème le roman, et j'ai apprécié le fait de voir tous ces espions dans des situations plus loufoques les unes que les autres, même si finalement toute cette intrigue avec les services secrets était trop exagérée. Si j'ai été tentée plusieurs fois d'arrêter ma lecture en cours de route, j'ai tout de même beaucoup apprécié la fin du roman, qui nous offre une belle leçon. Finalement, bien que l'idée de départ était très bonne et prometteuse, ce n'est pas un roman qui m'a beaucoup emballée.

 

coupdecoeur2013